Le bûcher de Notre-Dame

~ƴ~

20190416

~ƴ~

Un vent pourpre a soufflé, fournaise vespérale,
Dans le ciel transmué en funèbre spirale ;
Et le feu, grand mangeur, s’est repu goulûment
Sans qu’aucun bon secours ne vienne au Monument,
Plus rien à ses entours que décombre et que cendre !

En cédant au sommeil, il nous semblait entendre :
Les cris désespérés, dans Paris enfumé,
Du squelette gothique à demi consumé.

~ƴ~

© Yánnučój WĄTESŻĄ 16/04/2019

Poème protégé par le Code de la Propriété Artistique et Littéraire [ version consolidée au 11 mai 2017 ] Reproduction interdite sans autorisation écrite de l’auteur.