~ƴ~
20192803.gif
crédit image : juliendouvier.com
~ƴ~

Bannie et solitaire, avec une envie âcre :
Elle rêve à un monde où vivent, pour toujours,
Les promesses du cœur et les tendres amours ;
N’ayant des bons plaisirs, goûté qu’au stimulacre !

Dans son œil, on devine un céleste velours,
Au bord duquel affleure une larme ; peut-être :

Elle songe aux baisers (tout onguent et tout miel)
Qui répandent la joie au-delà de son être !
Puis l’orage, calmé, plus avant la pénètre
Et lui fait au dedans un occulte arc-en-ciel…

Jamais lasse de pleurs, alors, à la fenêtre :
L’âme enfin se dévoile, en reflets incessants

Effleurant du miroir la face douloureuse,
Ses yeux voient s’éthérer des mirages pressants ;
Car ses regards transis, parfois, sont caressants
Et trahissent, nûment, son instance amoureuse.

~ƴ~

© Yánnučój WĄTESŻĄ 02/04/2019

Poème protégé par le Code de la Propriété Artistique et Littéraire [ version consolidée au 11 mai 2017 ] Reproduction interdite sans autorisation écrite de l’auteur.

19 réflexions sur “Stimulacre d’aimer

  1. J’adore tellement votre écriture ! Elles nous transportent toujours autant ! Et comme toujours, le choix de l’image et juste et rend joliment bien. Tout comme la précédente, elle est tout autant hypnotisante

    1. Merci bien !
      En vérité, celui-ci, je le trouve pas super-super… J’ai hésité avant de le publier, mais si tu me dis qu’il est convenable, c’est sûrement vrai !
      Ravi de t’émouvoir, Nearween.

    1. Stimulacre… C’est en fait, un mot-valise. C’est une sorte d’amalgame entre… Un stimulus (définition complète ici) :
      http://www.cnrtl.fr/lexicographie/stimulus
      … Et un simulacre (une apparence qui se donne pour une réalité)

      C’est pour faire suite à cette cocasse « obscurescence » qui était un amalgame d’obscurité et de fluorescence…

      C’est un petit jeu insolite, initié sur le blog de Hypergol.

      Merci pour l’intérêt porté à ce poème, Dom, j’apprécie.
      Bien amicalement.

      1. J’adore l’idée et j’aime bien le concept de mot-valise. Je m’amuse souvent avec ça 🙂
        Parfois cela donne des mots d’une rare beauté, à la résonance quasi hypnotique par tous les possibles que cela sous-entend.
        Merci pour le lien !
        Biz et à bientôt !

  2. Oui, ce poème est stimulacrant, et nous laisse à cran.
    Le mot-valise est goûteux, plus confortable qu’un mot-sac (chiche espèce des villes) ou qu’un mot-poche (espèce à l’accent du sud-ouest). Certains, amoureux de grands espaces, de voyages lointains, de trains à dorures, emmèneraient avec eux des mots-cabines de chez Larousse-Hermès.
    Merci yannucoj !

    1. Ce mot-valise (ou logogreffe) a bien failli devenir un fond de tiroir ! Mais finalement, à un moment charnière de la journée, je me suis dit que ce fourre-tout poétique n’était peut-être pas aussi chargé de banalités que je le pensais. Et que même, il ferait un carton… Au moins autant que la valiche à Linda !

      Merci pour le bon esprit révélé ici, merci pour le tact et la diplomatie, monsieur l’embrassadeur !

  3. Une plume adroite et expérimentée qui explore, encore une fois, le théâtre des amours malheureux. On dirait une suite de « obscurescence ».
    La vidéo convient bien à cette maladie de l’amour…Tomber amoureuse de tout….et finalement de rien.

    Merci Yan
    Bonne fin de soirée
    Manouchka

    1. Oui, c’est exactement ça, Manouchka, une suite ou plutôt une variation sur le même thème de « Obscurescence » tu as très bien vu !
      Merci pour le coup d’œil avisé, c’est très apprécié.
      Bien amicalement.

  4. Je suis presque déçue d’avoir une réponse au stimulacre. J’aime l’idée que la valise soit une valise de hasard et qu’on y fourre tout et n’importe quoi mais surtout beaucoup de choses aventureuses. J’aurais aimé me poser éternellement la question du véritable choix ou de l’erreur géniale.

    1. Pour vous consoler, sachez que « obscurescence » n’existe pas non plus et que c’est également un mot-valise ! En plus d’être un oxymore…

      Ceci dit, des licences poétiques telles que ces logogrammes, je veux bien en prendre pour provoquer des débats, au risque de m’exposer volontairement à l’incompréhension.

      Merci pour le passage par ici, tayana, c’est un plaisir.

Dites quelquechose :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s