~ƴ~
20190303
crédit image : juliendouvier.com
~ƴ~

Connivents, l’âme tendre et le cœur conquérant :
Je ne peux m’adonner qu’aux idylles cachées,
Où les fruits sans saveur et les fleurs arrachées
Dérobent leurs parfums aux lèvres s’effleurant !

Je m’enivre, lascif, de la Chair toute nue :
— Labyrinthique abîme et toujours m’attirant —
Fiançant l’amour fruste à l’extase ingénue

J’effémine et j’échauffe, à la braise du soir,
Mon logis sans couleurs et son décor trop noir ;

Avant que d’entreprendre un chemin qui sinue.

~ƴ~

© Yánnučój WĄTESŻĄ 10/03/2019

Poème protégé par le Code de la Propriété Artistique et Littéraire [ version consolidée au 11 mai 2017 ] Reproduction interdite sans autorisation écrite de l’auteur.

20 réflexions sur “D’âme tendre et de cœur conquérant

  1. Très évocateur et d’une belle sensualité et j aime aussi bcp la chanson associée je ne connaissais pas Romain Humeau le timbre de la voix joliment errayé me fait penser à Thomas Fersen

    1. Une sensualité bien dissimulée, il fallait la voir, en filigrane, entre les lignes !
      Le « cœur d’artichaut » qui tombe facilement et souvent amoureux, et à vrai dire un peu honteux de sa situation… Juste pour faire écho au titre de Romain Humeau, qui est aussi accessoirement chanteur du groupe Eiffel… c’est ça le thème de ce poème.

      Merci pour le regard porté sur ma poésie, Cécile (ou Valentine)

    1. Comme je disais en réponse au commentaire précédent… C’est l’histoire d’un mec qui a le cœur comme un artichaut, c’est une sorte de « donjuaniste » raté, un peu « fleur bleue » sur les bords, plus doué pour fantasmer des scénarios romantiques que pour vivre un amour fort et passionné avec une seule personne !
      J’espère avoir éclairci le mystère…

      1. Ah oui , c’est cela donc que je percevais dans l’habileté de ton écriture , ce paradoxe, cet aveu en demi teinte . J’aime beaucoup ; c’est très subtil . merci pour l’éclaircissement réitéré . J’avoue que je n’étais pas en grande forme quand j’ai lu ton poème ^^ . très bonne soirée

    1. Oui, le quotidien a parfois besoin de se faire bousculer…
      Merci pour le passage par ici, éternelle romantique !

      ps : côté musical, l’album « Stupor Machine » du groupe Eiffel featuring Romain Humeau (dont la sortie est prévue le 26 avril 2019) s’annonce très déhanchant. 2 extraits sont dores et déjà dispo :
      – cascade
      – chasse spleen

      Bien amicalement

    1. Merci pour la lecture, Manouchka, tu as réussi à percevoir cette part de tendreté qui se dissimule dans l’apparente rigidité du fer forgé.

      Bien amicalement.

  2. Les labyrinthes sinueux des idylles cachées nous enivrent plus que les amours classiques. Pourquoi ? Le frissons de l’aventure ? Subtilement fantasmagorique ou fantasme tout court 🙂
    Belle soirée à toi, Yann et Biz amicale de Dom

    1. J’apprécie ta sensibilité et ta finesse d’impression, Dom, car c’est bien de l’abandon des forces de l’âme au profit des comportements affectueux et tendresses fugitives, qu’il s’agit.
      Parce qu’elles nous sont à vrai dire nécessaires, ces bagatelles !

      Merci pour l’avis déposé, bien amicalement.

  3. Oh je suis en retard ! Je viens de voir votre poème !
    Comme toujours, je me répéterais à vous dire que j’aime vos écris 🙂 Celui-ci est tout de même mon préférer !

    1. Oh, mais c’est pas un retard, tout va bien !
      D’ailleurs, ma poésie est elle- même en retard sur son époque ! Et ça ne me pose aucun problème.
      Merci pour le coup d’œil, Nearween, je vais tenter de placer la barre encore plus haut, maintenant !
      Bien amicalement

Dites quelquechose :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s