~ƴ~

20190214_2

~ƴ~

Souvent je réintègre, assoupie et tranquille :
La chambre inoccupée où rien n’est dérangé ;
Je m’y laisse charmer, à l’écart de la ville,
Et nourris mes regards du décor inchangé

Mes yeux vont au miroir où je vois, mélangé
Au parfum qui m’arrive à travers l’ombre chaude :
Le grand jardin fleuri, de lumière frangé,
Tout resplendissant d’or, de nacre et d’émeraude

Et mon Passé revient, à pas lents (comme en fraude)
Ressusciter ma vie à son commencement,
Rentrer dedans mon corps ma jeune âme en maraude ;
Puis, je me sens au cœur un bref embrasement

Pensif en m’en allant, je songe sans souffrance :
Au monde arc-en-ciellé de mon heureuse Enfance.

~ƴ~

© Yánnučój WĄTESŻĄ 15/02/2019

Poème protégé par le Code de la Propriété Artistique et Littéraire [ version consolidée au 11 mai 2017 ] Reproduction interdite sans autorisation écrite de l’auteur.

Publicités

25 réflexions sur “Jouvence (sonnet spenserien)

    1. Ce Pays béni de l’Enfance… Pays rempli d’arcs-en-ciel, tout ça parce que… « La joie venait toujours après la peine » ! Tout comme vient le beau temps après la pluie. Et parce que c’était « tous les jours le printemps » au Pays « des rires et des chants » !
      Merci pour le passage par ici, jama, j’apprécie comme toujours.
      Bien amicalement

    1. Cette vidéo, c’est la source dans laquelle je me suis plongé pour y trouver l’inspiration de ce poème.
      En fait, j’avais besoin d’un bon prétexte pour publier cette petite merveille de chanson sur mon blog, alors j’ai composé un sonnet à propos !
      Tchüss

        1. Spenserian sonnet… en version originale !
          C’est une forme de versification anglaise… 🔍
          Mais c’est vrai qu’on peut trouver des trucs rigolots du genre : serpent syrien à sonnette !
          🐍😂🤣

  1. C’est un très beau poème que vous nous livrez là … il aide à glisser en douceur sur nos propres arc-en-ciels … deuxième poème au sujet des souvenirs que je lis aujourd’hui ( passez donc voir « Fleur de mémoire » de Cochonfucius :), je pense que ça vous plaira )… j’y vois là un message ( à propos d’un poème rétrospectif que j’ai mis sur mon métier à tisser et que je tarde à terminer ^^) … Toute latitude est tellement à propos !

    1. Oui, je crois que dans les recoins de notre mémoire se cachent des trésors de sentiments à forte valeur affective !
      Qui ne se remémore pas avec reconnaissance ce bon temps de l’insouciance enfantine ?
      Un grand merci pour l’avis déposé, c’est un réel grand plaisir.

  2. Bonjour cher Yannucoj,

    🙂 Splendide, et paS Seulement le titre !
    Et … L’image auSSi … De la langue à l’oreiller … MerciS …

    Mmh … Et S’il l’on y penSait ,
    Bien au tréfond du tableau,
    … Qu’un tricot ajuSté, Se diSe tout autant …
    « D’Ô L’ MAN » …

    😉 CordialeS AmicaleS SalutationS

    1. J’aime beaucoup cette Singularité danS voS propoS, oui j’apprécie ce côté Space, vraiment Spécial !

      Un immenSe merci donc pour ce commentaire, que je trouve réellement unique danS Sa SubStance, Sa puiSSance, Sa SageSSe auSSi !

      Amical Salut

  3. Pensée spontanée à la lecture de tes mots : « Notre âme est comme un miroir dont la surface nous sert à naviguer dans la chambre noire de nos souvenirs pour révéler tous les arcs-en-ciel que nous avons semés. »
    Biz de Dom et pensées amicales 🙂
    A bientôt, Yann

    1. Dom, parfois je me dis que tu dois vivre quelques sérieux moments d’extase panthéiste !
      J’aime beaucoup ton attitude d’esprit, qui tend à voir au-delà des mots et comprendre la nature même des idées développées.
      Un grand et chaleureux merci à toi.

    1. Créer une communion de pensée auteur/lecteur, en associant à son propre bonheur quelques vives satisfactions en retour, c’est un réel enchantement, Manouchka !
      Un grand et chaleureux merci pour tes mots, je suis ravi.
      Bien amicalement.

    1. En poésie, rien n’est interdit : tirets, points-virgules, deux-points, parenthétisation/parenthésage… tout y trouve place !

      Pour répondre à ta question… disons que j’éprouve bien plus de regret pour mes plus jeunes années que pour ma vie conjugale, qui pour le coup, restera une parenthèse dans le déroulement normal de mon existence !

      Un grand merci pour le regard porté sur ma poésie, ainsi que pour l’impression déposée, c’est apprécié.

    1. Josette, j’adore recevoir des compliments, mais en recevoir venant de vous, c’est doublement un plaisir !
      Non seulement parce que vous trouvez les mots qu’il faut pour me donner l’envie de publier ma poésie, mais surtout parce que vous êtes une auteure de grand talent, en plus d’être une personne de belle sensibilité.

      Merci beaucoup.

Dites quelquechose :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s