~ƴ~

20180901_10

~ Dédié au Poète Cochonfucius ~

Ce crépuscule est comme un cygne allégorique
S’attardant au miroir merveilleux du sommeil :
Écran blanc par lequel un poète lyrique
Songe à la Lune, veuve, en grand deuil du Soleil

Pour celui qui cherchait un cosmos onirique :
En tout point analogue à ses aspirations,
Très haut, tout près, c’est un ciel fantasmagorique
Désormais bien réel et plein d’apparitions !

De minute en minute, un arpège lunaire
S’égrène entre les doigts du mage en dilection,
Qui contemple longtemps son monde imaginaire
Où la Pléiade brille, en chaque direction…

Vêtu d’or miroitant, le rimeur solitaire,
Dorloté, s’abandonne aux astres, sciemment :
Tout son être folâtre au gré de la nuit claire ;
S’étend dans tout l’espace et monte au firmament.

~ƴ~

© Yánnučój WĄTESŻĄ 01/09/2018

Poème protégé par le Code de la Propriété Artistique et Littéraire [ version consolidée au 11 mai 2017 ] Reproduction interdite sans autorisation écrite de l’auteur.

24 réflexions sur “Prélude à la nuit

    1. Il existe des centaines de coloriages en ligne, simples, classés par thème :
      des dinosaures, des princes & des princesses, les héros & autres personnages de fiction ou de dessins animés, et un large choix d’animaux à colorier !
      Sélectionne le dessin de ton choix, imprime-le et sors tes crayons pour le colorier ! Les coloriages sont accessibles dès l’âge de 3 ans !

  1. Je ne sais pas pourquoi mais je trouve que ce poème est d’une façon très symbolique le messager du Poissons, thème zodiacal dans sa conscience et dans son essence dans la plus pure. Mais cette vision m’appartient, elle est en rien indicatrice ou implantée comme une vérité. C’est comme ça vient me chercher en moi.
    Je trouve ça magnifique et émouvant.

    1. Peut-être parce que le domaine du poisson c’est l’océan profond et insaisissable ?
      J’ai entendu dire que l’humanité s’apprête à passer de l’ère des Poissons à l’ère du Verseau. Disons plus simplement que nous, les Terriens, sommes sortis du Kaliyuga depuis 900 ans et notre système solaire se trouve actuellement dans le dvâparayuga ascendant.

      Un grand merci pour ton passage par ici, Venus, c’est toujours un réel grand plaisir que de connaitre ta perception des choses.
      Amicales pensées

      1. Oui exactement, l’océan profond et l’insaisissable. Le retour à l’unité.
        Oui aussi pour le changement d’ère.
        Par contre je ne connais pas du tout ce que tu cites ensuite et cela me donne envie de m’y pencher dessus. Merci.
        Merci à toi Yannucoj, tu sais comme je t’apprécie.
        Un baiser sur ton front

  2. Le gif est beau, et ton texte très réussi. Je crois que c’est mon préféré de ce que j’ai lu de toi pour le moment — ses images très fortes, et surtout son intérêt pour le Cosmos et le rapport du poète à l’espace.

    1. Visiblement, ce gif connait un énorme succès !!
      C’est vrai qu’il est très inspirant, tout comme le clip vidéo. Tout comme le poète à qui est dédié ce « texte » rimé… Très inspirant, mais surtout très inspiré, le Cochonfucius ! Il le valait bien.

      Merci pour l’avis déposé, Jeannie, c’est apprécié.
      Amicales pensées

    1. Certains vont dédier leurs odes à tous les dieux de l’Olympe, moi je dédie un poème à un confrère pour qui la valeur estimée est très haute.
      Pour la postérité, peut-être un jour… Une chapelle, une église, un temple ?
      Cordiales sympathies

  3. Un beau texte. Petit bémol : il me semble que certains de tes vers ne respectent pas les règles strictes de la versification classique (mais je peux me tromper). Exemple : « Désormais bien réel et plein d’apparitions ! », si l’on fait la diérèse « appariti-ons », on compte 13 syllabes dans le vers.

    1. Pauline, un immense merci pour l’avis déposé et surtout, un chaleureux merci pour la lecture… o-pi-ni-âtre ! Euh, non… Pour la lecture disons perspicace, lucide.

      Alors, j’aurais pu introduire une diérèse dans le mot « apparitions » au besoin, pour respecter la métrique du poème, mais j’ai opté pour la synérèse, attendu que « ap-pa-ri-tions » convenait.
      En outre, le terme « apparition » se prononce dans la vie courante (de nos jours) en 4 syllabes, sachant qu’une diérèse est toujours un effet volontaire de la part des poètes.

      J’espère avoir été convaincant et surtout, j’espère vraiment que la di-é-rèse n’est plus LA règle absolue en matière de prosodie classique modernisée, en l’an de grâce 2018 de notre ère !
      Tu me le dis, si je me trompe ?

      Ravi de cette visite fort agréable, Pauline, très amicalement.

      1. Merci pour ta réponse. Il est vrai que je suis habituée à rencontrer la di-érèse et à la savourer, j’étais donc déstabilisée par ces emplois de synérèses ! Au passage, j’aimerais beaucoup connaître tes influences/ les oeuvres qui ont marqué ton parcours poétique.
        Bien amicalement

        1. En vérité, j’ai pas du tout étudié les traités de prosodie classique, je sais écrire en alexandrins depuis peu.
          C’est surtout à force de lire les poésies de Georges Rodenbach & d’Albert Samain que je me suis formé.
          Et puis, j’ai beaucoup appris d’une amie poétesse (une vraie) qui m’a pas mal conseillé.
          Voilà voilà, jolie Pauline. 🤗
          💋🌻🌼

    1. Merci beaucoup, blondie, j’accepte le compliment avec grand plaisir.
      Mais, il faut bien admettre que j’ai réalisé des progrès considérables depuis mes débuts !
      En regardant quelques années en arrière, je constate une réelle évolution, et je pense que c’est pareil pour tout le monde.

      J’avais survolé ton blog assez rapidement, par manque de temps, mais je vais y jeter un oeil plus attentif dès que possible, j’y ai lu des choses intéressantes.

      Bien amicalement

Dites quelquechose :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s